Vous êtes ici

Les règles antidopage sont-elles trop sévères?

L’athlète suisse Kariem Hussein a été suspendu par Antidoping Suisse et Swiss Athletics pour dopage, après avoir pris de la Gly-Coramin, un complément alimentaire contenant une molécule autorisée à l’entraînement, mais pas en compétition. Le coureur a admis sa sanction et quitté les Jeux olympiques de Tokyo. Ce produit est en vente libre et son commerce aurait explosé dans le canton de Zurich, ce qui n’est pas constaté dans le Jura. Les règles antidopage sont-elles trop sévères? Votre avis nous intéresse.